Randonnée des villages Tamang

villages tamang

 Itinéraire de découverte des villages Tamang et Bramane dans la région du Timal 

Durée : 13 jours au népal, 9 jours de randonnée
Activité : Randonnée
Niveau : Facile, conseillé en famille
Hébergement : Hôtel à Katmandou et Lodge ou chez l’habitant pendant la randonnée
Groupe : 2 à 12 personnes
Période conseillée : Toute l’année, sauf juillet et août (mousson)
Nombre d’heures moyen de marche par jour : 4 à 6 heures
Altitude maximale : 2100 m
Mode de transport : En bus local ou en 4X4 (option)

  • villages tamang
  • villages tamang
  • villages tamang

Nos autres randonnées
  • Posts not found

La randonnée des villages Tamang et Bramane de la région du Timal vous emmène dans une région du Népal qui a gardé toute son authenticité. Située sur des plateaux compris entre 800m et 2000 m, les trekkeurs l’ignorent. Pourtant elle est riche d’une population Tamang et Bramane, quasiment tous agriculteurs. La vie y est difficile et est rythmée par les saisons. Vous croiserez les mariages traditionnels en février, mars. Le bouddhisme et l’hindouisme se mélangent et cohabitent. Randonner dans cette région permet la découverte d’un Népal où des gens simples vous ouvriront leurs portes avec un large sourire.

Rencontre avec la population, visite des villages
La visite d’école et rencontre avec les instituteurs
Le site de Namobouddha, lieu de pèlerinages
Le panorama sur Himalaya

Sur les collines de Timal et à Namobuddha, Buddha et de nombreux Tulkus (Rimpoche) auraient médité. C’est un haut-lieu de pèlerinage pour les bouddhistes.

Ces montagnes façonnées en terrasses sont peuplées par les ethnies Tamang. Ces communautés bouddhistes tibéto-birmanes ont su fusionner l’ancienne religion « bön po» chamaniste et la religion bouddhiste. Il n’est pas rare de rencontrer dans le même village un chaman et un lama.

La culture bouddhiste égaie les champs et les rizières de ses chortens, ses stupas, ses monastères, ses murs à mani et ses bannières multicolores. La culture hindoue se remarque par ses temples et ses petits hôtels nichés dans les séculaires pipals (arbres sacrés).

La région du Timal permet d’effectuer une randonnée authentique dans une zone épargnée par le tourisme. Vous aurez en point de mire le mont Sailung (3100 m) et la ligne himalayenne et, flottant au-dessus des nuages, le GaneshHimal, le Langtang, Le Gauri Shankar, le Gnag-Chengko. Cette randonnée est à conseiller en famille pendant les vacances pour échanger avec les écoliers de nos villages.
A Lamagaon, l’association française « Partages » a mis en œuvre depuis 2005 un programme ambitieux d’aide afin de doter le village de bâtiments scolaires, d’instituteurs et de moyens de fonctionnement.